Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 11:24



http://www.amourier.com/pub/mod_products/images/medium/40.gif"T
u rassembles les mots qui tournent dans le ciel de ta mort et, tels oiseaux, ils dessinent le visage perdu.

Le  poème, son  exigence  le  garde  dans  l’écart  :  ce qui tient au cœur de la langue est corps subtil. Tu entrevois la farouche merveille, écrire, comme aimer, est sans rémission. Il n’y a ni trop tôt ni trop tard, laisse aller, voue-toi au muet des mots et de la chair, à l’exil de l’émotion, ce dont tu ne peux pas parler enlace parole et silence.

 Ta  vertu  est  de  rester  ignorante.  L’inconnu des mots se danse dans les mots. Ainsi du visage."



Sylvie Fabre G., Corps subtil


Pourquoi je publie ce poème ? parce Sylvie Fabre fut professeur de Français à La Nat' (Lycée F. Buisson, Voiron) et que j'ai eu la chance de l'avoir. J'ai vraiment aimé son recueil et j'avais envi de le partager, un peu...

Partager cet article

Repost 0
Published by Alatariel - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Alatariel
  • Le blog d'Alatariel
  • : Blog sans prétentions destiné à faire partager mes réalisations. Appareil photo : Canon EOS 450 D Logiciel : Photofiltre version libre \o/ (Gimp 2)
  • Contact

Recherche

Catégories